Les temples des Deux-Sèvres

 

par Pierre BAUDOU

retour accueil temples poitevins

Bref historique concernant leur construction

 

(Avec l’aimable collaboration de Madame Hélène MICHENEAU pour la partie concernant l’origine, la création et le rôle des conseils consistoriaux et presbytéraux)

____________

 

Par le Concordat de 1801 l’État ne reconnaît que le culte catholique. La loi du 18 germinal An X (8 avril 1802) le complète. Elle comporte les articles organiques du culte catholique et des cultes protestants, (réformé et luthérien).

L’État nomme et rétribue les pasteurs.

Concernant le culte réformé cette dernière loi prévoit une « Église consistoriale » pour un ensemble de 6000 âmes de la même confession. Cinq églises consistoriales sont donc créées en Deux-Sèvres, celles de : Niort, Melle, Saint-Maixent, La Mothe Saint-Héray, Lezay.

Le « consistoire », nom donné au conseil de l’église consistoriale, est composé du ou des pasteurs de la dite église et d’anciens. Il s’occupe de la discipline et des biens de l’Église consistoriale.

Cette loi du 18 germinal An X ignore les Églises locales.

Un décret-loi du 26 mars 1852 promulgué par le Prince Président Louis Napoléon Bonaparte reconnaît enfin les Églises locales. Chacune de ces Églises se dote d’un Conseil Presbytéral qui délègue un de ses membres (laïc) auprès du consistoire.

 

 

Depuis la révocation, les protestants n’ont plus de temples pour se réunir et prier. Le Concordat va leur permettre d’en construire de nouveaux. Ils vont maintenant pouvoir célébrer leur culte ailleurs qu’en plein air ou dans quelque grange inconfortable.

Le 19ème siècle verra renaître Le Temple du sein de la vieille terre huguenote du Moyen Poitou.

 

En règle générale le processus de décision de la construction d’un temple dans une commune était la suivante :

 

____________

 

On trouvera dans les pages qui suivent un bref historique de la construction des temples protestants du Département des Deux-Sèvres au cours du 19ème.

Cette documentation a été puisée aux Archives Départementales des Deux-Sèvres dans la série 2 0 concernant les affaires communales. Nous avons choisi de n’en présenter que l’essentiel, le processus décrit ci-dessus étant chaque fois le même.

Le financement de ces constructions était invariable : État et Commune, s’y ajoutait parfois une souscription publique ou des dons privés.

 

Dans quelques communes il y eut parfois une forte opposition, bien plus souvent d’ailleurs de la part du curé et de sa hiérarchie que de la communauté catholique elle-même.

Les arguments étaient toujours identiques :

Enfin, et pour clore ce chapitre, l’Évêque n’écrit-il pas au Sous Préfet à propos de la construction d’un temple à Moncoutant : « La diversité du culte dans une même localité est toujours une chose fâcheuse et jamais sans inconvénients…. »

Il faut remarquer que dans la quasi-totalité des contestations, le Préfet et parfois le ministre des cultes lui-même, ont donné raison aux maires contre les prétentions du clergé catholique.

 

À chaque fois que ce sera possible et pour chaque paroisse, nous indiquerons :

Éventuellement, nous mentionnerons tous les autres événements particuliers qui peuvent présenter un intérêt : réparations, restauration, vente, démolition, affectation à un autre usage que le culte etc.

 

L’importance du contenu des dossiers déposé aux A D est très variable selon les communes, ce qui explique que la quantité et la qualité des renseignements collectés peuvent elles aussi être très variables. L’essentiel de la documentation archivée consiste dans les échanges triangulaires (consistoire, préfecture et municipalité) de correspondance concernant le montant des subventions demandées, accordées et l’augmentation éventuelle des impôts. La cote de chaque dossier communal déposé aux Archives Départementales est indiquée en tête de chaque article.

© Pierre BAUDOU

 

liste des notices

 

Aigonnay

Augé

Beaussais

Bougon

Breloux-La Crèche

Celles sur Belle

Chail

Chavagné-Villeneuve

Chauray

Chenay

Cherveux

Chey

Exoudun

François

Fressines

La Couarde

La Mothe Saint-Héray

Lezay

Melle

Moncoutant

Mougon

Niort

Pamproux

Pers

Prailles

Rom

Saint-Coutant

Saint-Gelais

Saint-Maixent

Saint-Romans-lès Melle

Saint-Eanne

Sainte-Néomaye

Sainte-Soline

Salles

Sepvret

Soudan

Souvigné

Thorigné

Vançais

Verrines-sous-Celles

Vitré Vouillé    

 

Lusignan (86) Rouillé (86) Saint Sauvant (86)

 

Aigonnay

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 83

Date de la délibération du Cons. Munic.: Le 30 février 1830. Terrain choisi : celui de M. Jacques Texier, terrain situé dans le bourg.

Maire : M. Bouffard.

Architecte : MM. Vallet et Bergeron de Niort.

Montant du devis : 5060 F.

Financement : Commune 3560 F, état 1500F.

Travaux adjugés à : M. Louis Goubaut entrepreneur à Romans.

Réception des travaux : 06 février 1868.

Événements divers : Réparation de la toiture en 1894 (236 F, Bergeron architecte, et P. Pairault entrepreneur à Verrines)

Destination actuelle : Salle communale, cantine scolaire.

Observations : Désaffecté de sa vocation religieuse : délib.  munic. du 04 septembre 1928.

En 1932 il a été partagé en deux : une partie pour l’assemblée presbytérale, l’autre partie pour la commune.

 

 retour liste notices   photos

Augé

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 225

Date de la délibération du Cons. Munic.: 31 mars 1863

Maire : M. Simon Papot

Architecte : M. Bergeron

Montant du devis : 11 902,72 F

Financement : Commune, État.

Travaux adjugés à : M. Louis Baricault de St-Maixent.

Réception des travaux : 30 août 1870

Destination actuelle : Aujourd’hui sert de salle des fêtes communale.

Observations : La décision de construire un temple a été provoquée par le fait que la salle (louée) qui servait de lieu de prière menaçait ruines et que la propriétaire ne voulait pas en assurer les réparations nécessaires.

retour liste notices   photos

 

Beaussais

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 301

Date de la délibération du Cons. Munic.: Depuis 1803, l’Église St Paul (12ème siècle) a été donnée aux protestants pour y célébrer le culte. D’importants travaux sont indispensables et en 1838 Le conseil municipal décide de les faire effectuer.

Maire : M. Proust.

Architecte : M. Bizard Auguste

Montant du devis : 2176,28 F :

Financement : Commune, état, consistoire.

Travaux adjugés à : Le 24 novembre 1841 à M.Bernard Gurs, entrepreneur à Melle.

Réception des travaux : Le 01/02/1843

Événements divers : Grosses réparations en 1873, effectuées par M. Papinot pour la somme de 3612,56 F. nouvelles réparations en 1901. Nouvelles réparations de 1983 à 1995

Destination actuelle : Aujourd’hui sert pour les expositions et autres activités de la Maison du Protestantisme poitevin.

Observations : Partiellement classé M H

 retour liste notices   photos

 

Bougon

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 396

Date de la délibération du Cons. Munic.: Le 20 mars 1898.

Maire : M. Pierre Clerc, terrain acheté à M. Bry.

Architecte : M. Bourreau, agent voyer à La Mothe St-Héray.

Montant du devis : 9600 F.

Financement : Commune, état

Travaux adjugés à : M.M. Augereau, entrepreneur à Avon et Conti de Bagnault

Destination actuelle : Salle communale.

 

retour liste notices  photos

 

Breloux (La Crèche)

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 445

Date de la délibération du Cons. Munic.: Un premier devis est accepté en 1821 (Devis Chenader de 7211 F) achat du terrain “Charles” en 1830.

Maire :

Architecte : M. Chavonet de Niort.

Montant du devis : 9 888, 99 F

Financement : commune, état

Travaux adjugés à : M. Bergeron ( ? ) le 26/11/1842

Réception des travaux :

Observations : Grosse opposition de quelques habitants catholiques bien épaulés par le curé et sa hiérarchie.

Destination actuelle : Salle communale : tennis de table.

 

retour liste notices   photos

 

Celles sur Belle

_________

 

 

Cote aux A D D S : 2O 554

Date de la délibération du Cons. Munic.: 7 juin 1840

Maire : M. Jousseaume

Architecte : M. Bernard Gurs

Montant du devis : 18 355,86 F.

Financement : Commune (impôt supplémentaire), État 9500 F,

Travaux adjugés à : M. Dastugue, de Niort, le 27 octobre 1744,

Réception des travaux : 1847

Événements divers : Clôture en 1854/55 pour 564 F

Destination actuelle : Culte régulier

Observations : En 1843 location d’une salle de l’Abbaye pour une maison de prières en attendant l’achèvement des travaux. En 1897 achat d’une maison à destination de presbytère.

 

retour liste notices   photos

 

Chail

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 584

Date de la délibération du Cons. Munic.: Le 11 juillet 1841 d décision de la construction d’un oratoire. Le terrain est acheté en 1842 au “ champ de la pointe”,

Maire : Monsieur Marboeuf,

Architecte : Bernard Gurs, Bizard A,

Montant du devis : 4112,02 F

Financement : commune, état

Travaux adjugés à : M. Baptiste Rossipon entrepreneur à Melle

Réception des travaux : Le 15 novembre 1846

Événements divers : Améliorations en 1859/1862, réfection du toit en 1903, dernières réparations en 1922/1925, Fouché charpentier à Melle.

Destination actuelle : Remise pour le matériel municipal

 

retour liste notices   photos

 

 

Chauray

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 759 - notice rédigée avec les renseignements aimablement fournis par la mairie de Chauray

Date de la délibération du Cons. Munic.: 1844. Terrain choisi : partie du cimetière protestant
Maire :

Architecte : M. Chavonet
Montant du devis : 18864 F.
Financement : souscription : 3082 F, commune 2782 F, état 13000 F.

Travaux adjugés à :
Réception des travaux : 1855

Événements divers : désaffecté depuis 1970
Destination actuelle : Salle communale d'exposition et de concert.
Observations : Inscrit Monuments Historiques 7 mars 1988

 

retour liste notices    photos

 

 

Chavagné-Villeneuve

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 732

Date de la délibération du Cons. Munic.: 14 mai 1830, terrain pris partie sur le cimetière, partie sur un terrain communal à Villeneuve.

Maire :

Architecte :  

Montant du devis : 7146 F

Financement : Souscription publique, budget communal plus impôt supplémentaire, département, état,

Travaux adjugés à :

Réception des travaux : 1834

Événements divers : Réparations importantes en 1857 (3982 F),

Observations : Nécessité de nouvelles réparations très importantes à exécuter en1874. Compte tenu de la construction d’un temple à La Rivière de Vouillé (moins d’un km), la commune décide de le vendre. Acheteurs : M. Varenne et M. Mainson pour la somme de 1660 F,

La construction d’un nouveau temple est définitivement abandonnée en 1902

Destination actuelle : Bâtiment agricole.

 

retour liste notices   photos

 

Chenay

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 759

Date de la délibération du Cons. Munic.: Décision d’acheter un terrain le 13 mai 1857, le23 février 1858 décision de la construction d’un temple « pouvant accueillir 6 à 700 personnes »

Maire : M. Pierre Piorry (notaire)

Architecte : M. Godineau de la Bretonnière, Châtellerault

Montant du devis : 19 960,2 F

Financement : Consistoire, commune, état

Travaux adjugés à : M.Pierre Melin tailleur de pierres à Melle le 29 juillet 1864,

Réception des travaux : 1878

Événements divers : litige entre la commune et l’entrepreneur, la justice donne raison à l’entrepreneur, en 1975 nouvelle restauration.

Destination actuelle : Salle communale (maison pour tous)

Observations : le litige avec l’entrepreneur explique la durée des travaux

Inscrit M. H. 1998 

 retour liste notices   photos

 

 

Cherveux

________

Cote aux A D D S : 2/O 776

Date de la 1ère délibération du Cons. Munic.: 26/03/1809

Maire : M. Allonneau,

Pour répondre à la demande du conseil consistorial de St Maixent la commune achète un bâtiment au centre du bourg et rembourse (difficilement) une somme annuelle de 100f. En 1821 il faut faire des réparations d’un montant de 2190,80 F. Les travaux sont adjugés à M. J. Renault maçon.

L’état du bâtiment se dégrade et on procède de 1868 à 1877 à de nouvelles réparations préconisées par M. Chevillard architecte.

Devant les réparations continuelles on décide de construire un nouveau temple.

Date de la délibération du Cons. Munic. : 19/02/1899

Maire : M. M. Allonneau.

Discussion (difficile) sur l’emplacement : à la place de l’ancien ou ailleurs ? Il sera construit à l’extérieur, à l’embranchement de la route de St Maixent et du Vieux Cherveux.

Architecte : M. Bounault ?          

Montant du devis : Le devis s’élève à la somme de : 14 150 F.

Financement : Vente ancien temple : 2000 F, souscription 6550 F, État 5000 F, Département 200 F, commune 200 F, soit 13 950 F. Le conseil presbytéral paiera la différence.

Travaux adjugés le : 16/08/1900 à : M. Sicot Jacques entrepreneur à Cherveux   avec un rabais de 18,5 % (2617,75 F)

Destination actuelle : Aujourd’hui sert à la commune

Observations : Il existe un plan de l’ancien temple et un plan de masse dans le dossier.

retour liste notices   photos

 

 

Chey

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 786

Date de la délibération du Cons. Munic.: Décision d’achat d’un terrain (à M. Granier) le 06 juin 1833, décision définitive pour la construction d’un temple le 10 novembre 1839,

Maire : M. Guiochon

Architecte : M. Chavonet de Niort

Montant du devis : en 1841 (15/01) : 11 139, 38 F

Financement : Consistoire et fidèles 5 636, 35 F, commune, état

Travaux adjugés à : M. Lamblin dit « Lorrain » d’Angoulême

Réception des travaux : 1er  avril 1846

Événements divers : Supplément de 1912 F pour dallage et bancs. Grosses réparations en 1856/57 (1530 F, M. Bizard de Melle architecte),

Destination actuelle : Aujourd’hui sert encore au culte

Observations : Il faut signaler qu’un presbytère (19 500 F) est construit en 1899/1900,

 

retour liste notices   photos

 

Exoudun

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 1015

Date de la délibération du Cons. Munic.: Le 09 mai 1847, décision de l’achat d’un terrain pour la construction d’un temple.

Maire : M. Caillon

Architecte : M. Bizard de Melle, puis M. Segrétain arch. Départ.

Montant du devis : 14 868 F 

Financement : Commune, état

Travaux adjugés à : M. Pierre Cousin tailleur de pierre à Melle, 12 août 1851

Réception des travaux : Le 08 décembre 1856

Événements divers : Réparé en 1863/64 & 1881/1883

Destination actuelle : Sert au culte

Observations : Il existe un plan dans le dossier.

La décision du Cons. Munic. est accélérée par le don de 10 000 F fait en 1840 par M. Richard Maisonneuve pour la construction d’un temple et d’une église.

 

 retour liste notices  photos

 

François

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 1122

Date de la délibération du Cons. Munic.: Décision le 20 mai 1866 d’acheter un terrain, à M. Migot, situé au Breuil, pour la construction d’un temple

Maire : M. d’Availles (Mounier d’Availles)

Architecte : M. Bontemps

Montant du devis : 6563, 34 F

Financement : Commune, état

Travaux adjugés à : M. Bessac, entrepr  à Breloux pour 5 742, 92 F (22/10/1868)

Réception des travaux : Le 6 mai 1871

Destination actuelle : Salle des fêtes communale

 

retour liste notices   photos

 

Fressines

_________

 

 

Cote aux A D D S : 2O 1129

Date de la délibération du Cons. Munic.: Décision d’acheter un terrain pour construire un temple le 09/11/1833 (d’abord terrain époux Thibaud Moreau), en définitive sur l’ancien cimetière protestant

Maire : M. Pellissson

Architecte : M. Bizard de Melle après des malfaçons constatées : c’était le pasteur qui dirigeait les travaux auparavant….

Montant du devis : 5 039, 16 F

Financement : Souscription, commune, état

Travaux adjugés à : ?

Réception des travaux :  vers 1838/42

Événements divers : Réparé de 1868 à 1870

Destination actuelle : Démoli

Observations : Le plan est dans le dossier

Grosse opposition du curé de la paroisse.

  

retour liste notices   photos 

 

La Couarde

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 865

Date de la délibération du Cons. Munic.: Décision de mai 1898 de la construction d’un temple. Décision du 07 novembre 1898 d’accepter le terrain donné par M. Pierre Nicollas.

Maire : M. Louis Massé,

Architecte : M. Bourreau, agent voyer à Melle,

Montant du devis : 9 700 F,

Financement : Commune, état, département,

Travaux adjugés à : M . Meunier-Collon, entrepreneur à Exoudun (1904),

Réception des travaux : Juin 1906,

Événements divers : Ajout d’une clôture de 1300 F

Destination actuelle : Culte

Observations : Le presbytère abrite le siège de la Maison du Protestantisme Poitevin.

  

 retour liste notices  photos

 

La Mothe Saint-Héray (1)

_________

Cote aux A D D S : 2O 1567

Date de la délibération du Cons. Munic.: Le 10/06/1821 le cons. Munic. décide de procéder à de gros aménagements au temple déjà existant. En 1810 le pasteur du moment l’avait fait réparer. Sa situation n’est pas précisée.

Maire : M. Duquesne en 1821, M. Dubreuil en 1829,

Architecte : M. Nigot architecte voyer à Melle,

Montant des devis : Les devis s’élèvent à la somme de : 540 F en 1821 et à 1832F  en 1829,

Financement : commune, état

Travaux adjugés à : M. Jacques Madier de La Mothe St-Héray pour le 1er et à M. Giraud à Salles pour le second.

 

La Mothe Saint-Héray (2)

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 1567

Date de la délibération du Cons. Munic.: 09 février 1872 pour l’achat d’un terrain pour la construction d’un nouveau temple,

Maire : M. Lerveille-Guionnet,

Architecte : M. Vallet puis M. Gresset,

Montant du devis : 23 455 F,

Financement : Commune, état, département,

Travaux adjugés à : M. Fernand Métayer entr. à Niort,

Réception des travaux : Le 13 décembre 1878, M. Sauzé, Maire,

Événements divers : Reconstruction de la sacristie de 1904/1907, Chaillou architecte, M. Meunier d’Exoudun entr. 1575 F,

Destination actuelle : Sert au culte.

 

retour liste notices   photos

 

Lezay

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 1280

Date de la délibération du Cons. Munic.: Le 07/11/1821 décision de la construction d’un temple. Acceptation en 1825 du terrain donné par le consistoire, puis échange de ce terrain contre celui de M. Magneron.

Maire : M. Vivien, M. Charrière ensuite.

Architecte : M. Nigot architecte voyer à Melle.

Montant du devis : Le devis s’élève à la somme de : 15 558, 06 F (26 mai 1827)

Financement : Commune, état, consistoire,,

Travaux adjugés à : M. Jean Baptiste Estarteau entrepreneur à Niort,

Événements divers : La construction n’est pas terminée en 1830, J. B. Estarteau est défaillant, le sieur Ducoin charpentier à Niort reprend la suite,

Réception des travaux : Le 10/09/1832, par M. Lantier-Duverrière, architecte inspecteur,

Réparations : de 1856 à 1868  Mongeau, archit., F. Cartais entr.

Destination actuelle : Aujourd’hui sert au culte

Observations : Il faut signaler qu’en 1822 La commune de Lezay avait demandé aux communes environnantes de l’aider financièrement, 12 ont accepté et 3 ont refusé.

Il existe un plan dans le dossier

 

retour liste notices   photos

 

Melle

 _________

 

Cote aux A D D S : 2O 1474

Date de la délibération du Cons. Munic.: Demande du consistoire acceptée en 1820

Maire : M. Delavau (1833)

Architecte : M. Bizard, architecte voyer à Melle t M. Thenaday.

Montant du devis : 17270 F,

Financement : Commune, état, participation des communes environnantes…

Travaux adjugés à : M. Pierre Aubert, entrepreneur à Niort (08 juin 1833), 16 500 F

Réception des travaux : Le 25 novembre 1842,

Événements divers : Réparé en 1875/1897, (arch. Chaigneau)

Destination actuelle : sert au culte,

Observations : Il faut signaler que le choix de l’emplacement a été difficile, l’évêché avait suggéré St Martin Lès Melle pour la tranquillité des habitants de Melle, puis le projet de rendre la prison de St Savinien au culte est repoussé, ainsi que de faire la prison à la mairie et donner St Pierre aux protestants, encore refus d’un bâtiment à aménager rue de La Bretagne, enfin achat à M. Laubier-Beauchamp du terrain définitif.

 

retour liste notices   photos

 

Moncoutant La Cournolière

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 1524

Date de la délibération du Cons. Munic.: Le 16/12/1857 le conseil municipal décide de reconstruire le temple de la Cournolière (hameau de Moncoutant à 95% protestant) qui menace ruine, à Moncoutant même (majorité catholique) pour des raisons d’économie locale, le premier devis proposé est pharamineux (42 200 F !!). En 1862 la commune finit par accepter le lieu de La Cournolière sous l’injonction du Préfet !

Maire : M. Barrion adjoint, le maire étant empêché (?) en 1857 M. Poupard est maire et aura à gérer le problème du lieu.

Architecte : M.Vallet

Montant du devis : 07 juillet 1862 : 19 500 F

Financement : Commune, état, souscription, commune voisine de St Jouin de Milly,

Travaux adjugés à : M. Constant Motard de La Chapelle St Laurent, le 01/07/01863

M. C. Motard est défaillant en 1864. Par un marché de gré à gré les travaux restants sont confiés à M. Florent Bonneau, maître maçon à la Ronde pour 15 298 F,

Réception des travaux : Le 10/05/1868

Événements divers : Un presbytère est construit en 1897/1899.

Destination actuelle : Aujourd’hui désaffecté il y a un temple à Moncoutant même.

Observations : Il faut signaler que les discussions entre les protestants de La Cournolière et la municipalité de Moncoutant à majorité catholique mais désirant le temple au chef-lieu pour favoriser le commerce local ont duré pratiquement cinq ans avec des interventions de tous genres : ministère, Évêché etc.

Cimetière de la Cournolière : C’est le plus grand cimetière exclusivement réservé aux protestants de tout le Moyen Poitou. Le terrain où il est implanté a été acheté le 11 juillet 1858. Il a été agrandi de 1912 à 1915 de plus d’un hectare.

Il existe un plan aux A D D S, cote 2O 1526

photos

_____

 

Le temple de Moncoutant

dit “temple de la gare”

 

 

 

Temple de Moncoutant bourg désigné par les Moncoutantais sous le nom de « temple de la gare » :

Le temple du bourg de Moncoutant ou temple de « la gare » a été construit à l’initiative de l’Église Évangélique libre issue d’une scission de l’Église réformée concordataire. La construction du temple et d’un presbytère fut décidée par l’assemblée de cette Église le 4 janvier 1884 sur un terrain donné par M. Dubé.

C’est donc une construction privée.

La dédicace (ouverture officielle au culte) eut lieu le 10décembre 1885.

Une tribune y est ajoutée en 1901.

En vertu de la loi de séparation des Églises et de l’État, les statuts de l’Église libre réformée évangélique sont déposés le 14 mars 1906.

Le transfert des immeubles a été signé le 5 septembre 1906.

Les deux églises réformées de Moncoutant s’unissent en 1938 et la fusion officielle a eu lieu en 1954.

L’association cultuelle renonce à l’utilisation du temple de La Cournolière en 1978. Le temple de « La gare » est désormais seul ouvert au culte dans la paroisse de Moncoutant.

Documentation aimablement communiquée par M. Jean Micheneau de Moncoutant.

 

 

retour liste notices   photos

 

Mougon et Thorigné

_________

 

 

Préliminaire : Les communes de Mougon et Thorigné faisant partie de la même Église décident la construction conjointe d’un temple. Voir aussi plus loin pour Thorigné.

Cote aux A D D S : 2O 1578

Date des délibérations des Cons. Munic.: 1er accord le 09 juillet 1829 pour l’achat d’un terrain et d’un bâtiment (grange) route de Montaillon. Définitif le 07octobre 1830,

Maires: M. Beaufine à Mougon, M. Duval à Thorigné,

Architectes : Lantier des Verrières,

Montant du devis : accepté pour la somme de 4137,18 le 06/02/1830 (avant l’achat définitif).

Financement : Les deux communes, l’état, souscriptions

Travaux adjugés à :

Réception des travaux :

Événements divers : Agrandi et amélioré de 1837 à 1841 : devis de M . Bernard Gurs architecte à Melle d’un montant de 3627,30 F

Restauré en 1879 : architecte : Bergeron H, puis A. Bergeron entrepreneur Daniel Mainson de Fressines le 18 mai 1881, réception le 16 janvier 1883,

Financement : communes, état

Destination actuelle : La plus grande partie sert de salle de jeux à l’école, une petite parie est réservée pour la célébration occasionnelle d’événements religieux, culte et autres

Observations : Peu de renseignements sur l’aménagement du premier bâtiment entre 1820 et 1830. L’essentiel des archives concerne les discussions entre les conseils municipaux et les conseils presbytéraux des deux communes.

 

retour liste notices   photos Mougon   Thorigné

 

Niort

__________

 

Cote aux A D D S : 2O 1646

À la demande du conseil consistorial de Niort, le 15 avril 1804, conseil municipal aliène l’église des Cordeliers qui lui appartient et la cède aux protestants pour qu’ils célèbrent leur culte à condition qu’ils prennent en charge les frais occasionnés et en assurent l’entretien.

L’essentiel de l’histoire de ce temple consiste en une longue suite de réparations :

1° : de 1815 à 1830,

2° : de 1834 à 1851,

3° : de 1853 à 1859,

4° : une restauration 1880 à 1883,

5° : de 1924 à 1926 (après la chute d’un bloc de la voûte),

Le temple de Niort est toujours consacré au culte qui s’y déroule chaque dimanche.

On trouvera dans un ouvrage de Madame Simone Balove et Monsieur Philippe Aubineau un travail exhaustif et passionnant sur le temple de Niort, réalisé à l’occasion du bicentenaire de son existence :

Les protestants à Niort, deux siècles d’histoire 1805-2005

Chez :“Église Réformée de Niort-Val de Sèvre, et Mougon 6 rue de l’Ancien Champ de Foire, 79000 Niort.”

 

retour liste notices  photos

 

Pamproux

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 1736

Date de la délibération du Cons. Munic.: Le conseil municipal semble suivre vers 1821 (les demandes du conseil consistorial de procéder à la construction d’un temple dans une partie du jardin de la cure qui appartiendrait à la commune contrairement à ce que prétend, le conseil de fabrique. Les chicanes durent jusqu’en 1836, moment où le ministre donne raison à la commune et aux protestants….

Maire : M. Bonnet en 1837,

Architecte : M. Bizard de Melle,

Montant du devis : 13514 F le 04 février 1837,

Financement : Commune, état, souscription,

Travaux adjugés à : M. Alexandre Perrin (ou Pairrin) le 21 juin 1837,

Réception des travaux : Le 06 juin 1840,

Événements divers : Amélioré en 1851/55,

Réparé : 1856/1863, 1878 et 1923

Destination actuelle : culte

Observations : Il existe un plan dans le dossier.

 

retour liste notices   photos

 

Pers

_________

Cote aux A D D S : 2O 1792

Date de la délibération du Cons. Munic.: Le 23 juin 1844 le conseil municipal émet un avis favorable à la demande du conseil consistorial de Lezay de procurer une “maison de prières ” pour les protestants de la commune qui sont obligés de se réunir en plein air pour la célébration du culte.

Le conseil municipal décide d’acheter à cet effet une maison sise à “Magault” aux époux Bosseboeuf.

Le montant de l’achat est de : 1600 F sans compter les réparations

Maire : M. Pierre Bonnet

Financement : Commune, état

Observations : Il n’y a plus trace de cette “maison de prières”

 

retour liste notices

 

Prailles (1)

_________

Cote aux A D D S : 2O 1882

Date de la délibération du Cons. Munic.: Le 30 avril 1853, à la demande du conseil consistorial, décision est prise d’acheter un terrain sis à “La Croix” de Prailles pour la construction d’un temple.

Maire : M. Jacques Fleuret

Architecte : M. Jossier de Paris

Montant du devis : le 18 mars 1856 : 12 000 F

Financement : Commune, état

Travaux adjugés à : M. Georges Augé tailleur de pierres à Celles, pour 13653 F

Réception des travaux : Défaillance de M. Jossier de Paris, remplacé par M. Chavonet de Niort, maladie de ce dernier, à son tour remplacé par M. Bontemps de Niort, puis retard à la construction dû au décès de l’entrepreneur.

La réception a lieu le 29 novembre 1858,

La “Dédicace”est prévue le 21 décembre 1858,

Événements divers : Déjà réparé en 1859,

Compte tenu du danger provoqué par son mauvais état, il fermé au culte en 1862, M. A. Poinsignon est maire  et la décision de le reconstruire est prise.

Observations : Il existe un plan au dossier.

 

Prailles (2)

_________

Cote aux A D D S : 2O 1882

Date de la délibération du Cons. Munic.: Décision de reconstruction du temple prise en 1863 sur un terrain communal sis aux “Cimetières nouvelles”,

Maire : M. Poinsignon,

Architecte : M. V. Vallet,

Montant du devis : Le 07/02/1868, 14 000 F,

Financement : Commune, état,

Travaux adjugés à : M. François Andrault entrepreneur à Prailles pour 12 539 F,

Réception des travaux : Le 26 juillet 1870,

Événements divers : Dépenses d’ameublement en 1875/77,

Restauré en 1900/1904 (1989,76 F) maire : M. Guérin,

Destination actuelle : Aujourd’hui sert à l’Eglise Évangélique

 

retour liste notices   photos

 

Rom

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 1964

Date de la délibération du Cons. Munic.: Sans doute vers 1853/54,

Maire : En 1858 M. Gourdon,

Architecte : M. Bizard de Melle en 1854, relayé en 1859 par l’architecte Bontemps,

Montant du devis : 13 800 F,

Financement : Commune, état,

Travaux adjugés à : ? : M. Vivien

Réception des travaux : Vers 1862

Destination actuelle : Aujourd’hui sert au culte

Observations : Il existe un plan de M. Bizard de 1854 et trois autres de l’architecte départemental en 1858.

 

retour liste notices  photos

 

Saint Coutant

_________

 

 

Cote aux A D D S : 2O 2040

Date de la délibération du Cons. Munic.: Le 30 octobre 1872, le conseil municipal décide d’affecter à la construction d’un temple protestant un terrain communal situé face aux cimetières. Décision de construction  le 29 mai 1873,

Maire : M. Pierre Auguste Baudet,

Architecte : M. Guillaud,

Montant du devis : 8 500 F le 07 juillet 1876,

Financement : Commune, état, conseil presbytéral (3800 F),

Travaux adjugés à : M. Pierre Melin entrepreneur à Melle,

Réception des travaux : Le 26 septembre 1878,

Événements divers : Travaux supplémentaires (clôture, caniveaux) en 1879 pour 764 F, réparations en 1882,

Destination actuelle : Démoli en 1982, un pin parasol est planté sur son ancien emplacement.

Observations : Il faut signaler qu’il y a eu une très forte résistance du curé de la paroisse,

Il existe un plan de masse dans le dossier.

 

retour liste notices   photos

 

Saint-Gelais

_________

Cote aux A D D S : 2O 2131

Date de la délibération du Cons. Munic.: 1844, sur un terrain acheté 200 F aux époux Goichon,

Maire : M. Chénier,

Architecte : M.Chavonnet de Niort,

Montant du devis : 5680 F,

Financement : Souscription publique, commune, état,

Travaux adjugés à : M. Aubert, Entrepreneur Niort,

Réception des travaux : 1847,

Événements divers : Réfection de la voûte en 1851,

Destination actuelle : Aujourd’hui encore destiné au culte, surtout sous forme de réunions œcuméniques,

Observations : Il faut signaler que c’est le seul temple circulaire du Moyen-Poitou, l’éclairage en est assuré par un lanterneau situé dans la voûte du plafond. «  La lumière vient d’en haut. » ;

Inscrit aux M H.

 

retour liste notices  photos

 

Saint-Maixent

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 2294

Date de la délibération du Cons. Munic.: Le 05/03/1873 le préfet ordonne la fermeture du temple qui était alors installé dans l’ancienne église Saint Léger que louait le consistoire. L’église menaçait ruine.

Le 18 mai 1874 le conseil municipal décide d’acheter le terrain “Bonnan” pour la somme de 5000F. (Emplacement actuel),

Maire : M. Nosereau,

Architecte : M. Brothier,

Montant du devis : Devis prévu : 46 500 F, terrain compris,

Financement : Commune, état, Les communes voisines sont sollicitées. Ont accepté de participer : Saivres, St-Martin de St-Maixent, Exireuil, et Nanteuil pour un total de 18 300 F,

Travaux adjugés à : M. Boyer Jean Baptiste entrepreneur à Niort,

Réception des travaux : Le ?

Événements divers : Réparé en 1892/1895, reconstruction de la sacristie en 1895/98, pose de grilles de clôtures en 1897/98,

Destination actuelle : Culte

Observations : Il y a un plan dans le dossier.

Dans le dossier déposé aux A D on ne trouve ni le devis définitif, ni le procès verbal d’adjudication ni le procès verbal de réception.

 

retour liste notices   photos

 

Saint Romans les Melle

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 2441

Date de la délibération du Cons. Munic.: 27 mars 1843,

Maire : M. É. Chabot,

Architecte : M. Bernard Gurs,

Montant du devis : 5072, 23 F,

Financement : Commune, état,

Travaux adjugés à : le 02 février 1844 à M. Rossipon de Melle, pour 4563,09 F,

Réception des travaux : Le 28 mars 1846,

Événements divers : Réparé en 1889/1902 avec une aide des communes de Paizay le Tort et Mazières sur Béronne.

Destination actuelle : Culte

 

retour liste notices  photos

 

Sainte-Éanne

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 2062

Date de la délibération du Cons. Munic.: Le 5 mai 1857 inscription au budget d’une somme annuelle de 500 F pendant 6 ans en vue de la construction d’un temple, en 1858 achat d’un terrain au Breuil. Trois plans successifs sont refusés. Il est décidé de réparer l’école qui servira de temple … qui en fait n'était qu'un lieu de prière.

Maire : M. André Poinet

Architecte :  

Montant du devis : Le devis s’élèverait à la somme de  10 000 F

Financement : Habituel

Travaux adjugés à : ?

Réception des travaux :

Événements divers : Le 22 mai 1905 un projet de construction est confié à M. Chaillous architecte, pour la construction d’un temple. Devis de 5081 F dont 450 pour le terrain

Destination actuelle : ?

Observations : Aucun autre document dans le dossier que ceux ci-dessus.

 

retour liste notices

 

Sainte Néomaye

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 2075

Date de la délibération du Cons. Munic.: Décision d’achat de terrain le 22 juillet 1829, décision de la construction d’un temple le17 aoùt 1829,

Maire : M. Devallée , 1829, M. Louveau de La Règle

Architecte : M. Chenader ( ?) en 1821,

Montant du devis : 16 599 F en 1821,

Financement : Commune,état,

Travaux adjugés à :

Réception des travaux :  ? (Pas terminé en 1831)

Événements divers : 

Destination actuelle : Salle communale

Observations : Il existe un plan de 1821 dans le dossier ;

 

retour liste notices   photos

 

Sainte Soline

_________

Cote aux A D D S : 2O 2104

Date de la délibération du Cons. Munic.: Le 26/07/1863 le cons. Munic. accepte d’acheter un terrain. Le 12 juillet 1867 désignation d’un architecte,

Maire : Monsieur Pierre Guiard,

Architecte : M. Chevillard, de Niort, architecte du Département,

Montant du devis : 7 000 F,

Financement : Commune, état,

Travaux adjugés à : M. Pierre Melin entrepreneur à Melle (une seule soumission, la sienne.),

Réception des travaux : 1er février 1870 ,

Événements divers : Contentieux entre la commune et l’entrepreneur, (malfaçons) l’entrepreneur est reconnu fautif et paie,

Destination actuelle : Démoli en 1976/77, un pin parasol a été planté sur son ancien emplacement.

Observations : Il existe un plan dans le dossier.

 

 

 

retour liste notices

 

Salles

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 2482

Date de la délibération du Cons. Munic.: Décision du conseil municipal le 28 décembre 1879. Choix d’un terrain, refus du propriétaire de le vendre, procédure d’expropriation demandée et acceptée, (terrain : 525 F, décision de vendre l’ancien lieu de culte (800 F) le produit de la vente versé au budget de la construction.

Maire : M. Jacques Brunet, en 1882 M. Tirant, en 1886 M. André Canon.

Architecte : M. Senné, de Marennes

Montant du devis : 10 765,95 F dont 2015,95 F pour la sacristie,

Financement : Commune, état, souscription de 4105 F dans la communauté protestante,

Travaux adjugés à : M. Pierre Foisseau de Salles le 11/08/1883 pour 7967 09 F, sans la sacristie,

Réception des travaux : Le 13 février 1886

Destination actuelle : culte

Observations : La préfecture soulève le problème d’une sous évaluation éventuelle du devis pour l’obtention plus facile de la subvention. L’architecte et l’entrepreneur réfutent.

La lecture de la liste des souscripteurs est intéressante…

 

 retour liste notices   photos

 

Sepvret (1)

_________

Cote aux A D D S : 2O 2562

Date de la délibération du Cons. Munic.: Le 10 avril 1858 le conseil municipal décide d’acheter un terrain pour la construction d’un temple et prévoit un budget de 5200 F,

Maire : M. Louis Bougouin,

Architecte : M. Godineau de La Bretonnière, de Melle assisté de M. Bizard, de Melle,

Montant du devis : 16 600 F, (un terrain est acheté 200 F à M. Pierre Massé)

Financement : Commune, état

Travaux adjugés à : M. Pierre Melin de Melle le 25/04/1861

Réception des travaux : Le 05/05/1869

Événements divers : Rapidement délabré

Sepvret (2)

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 2562

Date de la délibération du Cons. Munic.: Le 26 juin 1898, le Conseil municipal constatant l’état de délabrement du temple décide de procéder à sa  restauration,

Maire : M. Pierre Fournier,

Architecte :  ?

Montant du devis : 1361 F,

Financement : Commune, état,

Travaux adjugés à : marché de gré à gré pour 987,76 F,

Réception des travaux : Le Cons. Munic.approuve les travaux le 26/11/1890,

Événements divers : Reconstruction de la sacristie en 1902 : architecte M. Martineau, entrepreneur Pierre Girard de Melle, pour 900 F (marché de gré à gré)

Observations : de 1878 à 1903 la commune loue une maison à usage de presbytère.

Destination actuelle : culte.

 

 retour liste notices  photos

 

Soudan

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 2585

Date de la délibération du Cons. Munic.: En 1877/78 décision de louer une maison à usage d’oratoire pour les protestants,

Le 11 décembre 1898 décision de l’achat d’un terrain pour la construction d’un temple,

Maire : M. Henri Rousseau en 1878, M. Louis Proust en 1898,

Architecte : M. Mongeaud, architecte du département,

Montant du devis : 6425 F,

Financement : commune, état,

Travaux adjugés à : M. A. Gaillard de Mougon

Réception des travaux :

Destination actuelle : Vendu à un particulier, transformé en logement.

  

retour liste notices  photos

 

Souvigné

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 2606

Date de la délibération du Cons. Munic.: Réparations au vieux temple en 1840/41 En 1865/70 décision d’en construire un nouveau,

Maire : M. François Magneron (1841), M. P. Chauvineau en 1866,

Architecte : M. Bergeron,

Montant du devis : Approx. 20 000 F

Financement : Commune, état,

Travaux adjugés à : M. Pierre Brothier entrep. à Nanteuil,

Réception des travaux : Le 03 janvier 1870,

Destination actuelle : Culte

 

retour liste notices   photos

 

 

Thorigné

(voir aussi à Mougon)

_________

 

Source : M. Alfred Baudouin et M. le pasteur Paul Bouneau

Date construction : entre 1900 et  1903.

Financement : Construit aux frais du conseil presbytéral de Thorigné et de l'Union Nationale des Églises réformées,

Le financement privé de cette construction explique pourquoi on ne trouve rien ni aux Archives départementales ni aux Archives communales.

Le plan de sa construction a été influencé par celui du presbytère de Verrines bâti à la même époque.

Destination : Le temple  a été utilisé en tant que tel jusque dans les années 1930/35.

Il a été vendu à une famille de Thorigné en 1934/35. C'est le pasteur Barde qui a été chargé de cette vente au nom de l'Union Nationale des églises réformées.

Comme la paroisse de Thorigné était toujours rattachée à celle de Mougon (voir construction du temple de cette dernière commune), la salle du temple n'a plus été utilisée sauf pour quelques veillées.

Les archives de la paroisse ont donc été transportées à Mougon puis à Niort quand la paroisse de Mougon s'est trouvée sans pasteur après l'arrestation par les Allemands du pasteur Yann Roullet.

 

retour liste notices   photos

 

 

 

 

Vançais

_________

 

Cote aux A D D S : 2o

Date de la délibération du Cons. Munic.: En 1836 le Conseil municipal, compte tenu de l’état de délabrement de l’église qui n’a plus de desservant, et qu’il y a moins de quarante catholiques dans la commune, demande au préfet l’autorisation de convertir l’église en temple. Échange de courriers, nomination d’un desservant, réparation de l’église financée par l’Évêché. Le Conseil municipal ne peut que s’incliner. En 1843 achat d’un terrain à Mr Toussaint Garnier.

Maire : M. J. Toulat,

Architecte : M. Bizard

Montant du devis : 17 230 F

Travaux adjugés à : M. Lambin dit Lorrain.

 Financement : Commune, état,

Événements divers : Construction d’un presbytère : 1891/1904

Destination actuelle : Aujourd’hui sert au culte.

Observations : Inscrit M H en 1998

  

retour liste notices   photos

 

Verrines/Celles

_________

 

Cote aux A D D S : 2 O 2789

Date de la délibération du Cons. Munic.: Premier projet de 1846/47, pas de finances. Il faut attendre1868 pour que le projet se concrétise

Maire : M. Clert

Architecte : M. Vallet François Victor, puis M. Gresset. Le projet de  F. A. Vallet ayant été exécuté à Vitré, on repart sur un nouveau plan.

Montant du devis : Le 1er devis s’élève à 14 500 F terrain compris, le 2ème à 22 000 F.

Financement : Commune, état.

Travaux adjugés à : M. Daniel Mainson de Fressines

Réception des travaux : Le 27 juillet 1877

Événements divers : Réparé en 1895/96, M. Mongeaud, architecte

Destination actuelle :

Observations : Il faut signaler un gros problème de terrain : « la quasi-totalité des protestants sont fermiers de propriétaires catholiques, donc s’ils n’ont pas de terrain pour la construction [du temple] ils n’ont qu’à aller au culte à Celles ou à Vitré…. »

Le plan de 1865 se trouve dans le dossier des A D .

 

retour liste notices   photos

 

Vitré

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 2850

Date de la délibération du Cons. Munic.: Le 10 mai 1863 jusque là le culte avait lieu à l’école. Le terrain destiné à cette construction a été donné par Mme veuve Dubreuil (900 F),

Maire : M. Magneron,

Architecte : M. Vallet de Niort.

Montant du devis : 13 500F,

Financement : Commune (emprunt), état, département,

Travaux adjugés à : M. François Andrault, entrepr. à Prailles,

Réception des travaux : Le 13 février 1869,

Événements divers : Réparé en 1896/1897,

Destination actuelle : Culte,

Observations : La façade du temple de Vitré est celle que l’architecte avait prévue à l’origine pour le temple de Verrines/Celles. Un presbytère est construit de 1893 à 1895 (en 1893 le pasteur est M. Bergeret).

  

retour liste notices   photos

 

Vouillé

_________

 

Cote aux A D D S : 2O 2863

Date de la délibération du Cons. Munic.: 9 février 1863 Sur un terrain communal au hameau de La Rivière

Maire : M. Pastour de Neufville,

Architecte : M. Vallet,

Montant du devis : 12 500 F,

Financement : Commune : 4 000 F (impôt & emprunt, état  8 500 F),

Travaux adjugés à :  M. Fournier Jacques de Vouillé (Maire : Dubreuil Louis),

Réception des travaux : 15 mars 1869,

Événements divers : Supplément de 1 000 F pour un vestiaire en 1869,

Destination actuelle :   ?

Observations : Il faut signaler que la construction de ce temple à proximité de la commune de Chavagné a donné un prétexte à la municipalité de cette dernière pour refuser les réparations du temple de Chavagné-Villeneuve.

 

retour liste notices   photos

 

____________________________________________________________________________

 

Lusignan (Vienne)

 

______

 

 

Documentation aimablement fournie par Madame Simone THEBAULT.

 

C'est au début du XIXème, lors du rétablissement du culte réformé en France, que l'église protestante de Lusignan se reconstitue et retrouve une vie normale.

En 1827 le pasteur Pierre SOUCHÉ originaire de Loubigné d'Exoudun arrive à Rouillé et dessert aussi Lusignan.

En 1833 un local est loué pour servir de temple : "Ce local, le seul que l'on pût trouver était l'ancienne chapelle catholique d'Enjambes. Il n'était pas pour cela plus convenable" écrit le pasteur Souché.

Sitôt installé à Lusignan, Pierre SOUCHÉ conçut le projet d'y construire un temple. Le 25 mars 1841 fut posée la première pierre et il fut inauguré le 16 novembre 1841. Le pasteur fit aussi construire le presbytère de ses propres deniers et créa, dans une aile, une école protestante.

retour liste notices   photos

 

 

 

Rouillé (Vienne)

_________

 

 

Documentation aimablement fournie par la Mairie de Rouillé.

Date de la délibération du Conseil Municipal : en 1869 la construction d’un temple est prévue à cause de la vétusté de la grange dîmière où a lieu le culte. Une somme de 15 000 F est votée. La guerre de 1870 arrête le projet qui est repris en 1877. Un emprunt de 22 000 F est contracté. Terrain acheté à M. Guitton (4 000 F), don prévu de 3 000 F par le conseil presbytéral.

Maire : M. Guitton

Architecte : M. Royer architecte départemental de la Vienne.

Montant du devis : 51 922, 85 F (construction, frais imprévus, honoraires)

Financement : Commune, conseil presbytéral (7 650 F)

Travaux adjugés à : M.M. Félineau jeune et Riffault d’Angoulême.

Réception des travaux : Le 08 mars 1883.

Dimensions : temple : 440 m 2, dégagement et place 463 m 2

Nombre de places : temple : 603, tribune 243, en tout 846 places assises.

"Il est aujourd’hui, tant par ses dimensions que par son caractère architectural, la cathédrale protestante du Poitou"

Curé Hilaire Baudouin

Le culte y est régulièrement célébré.

retour liste notices   photos

 

 

Saint Sauvant (Vienne)

_______

 

 

En 1830 la population de Saint-Sauvant s’élève à 2300 habitants, les 2/3 sont protestants et n’ont pas de temple pour le culte qui continue d’être célébré en plein air comme au temps du « Désert ».

Dès 1819 un premier devis est approuvé par la Préfet. Le projet ne va pas plus loin.

L’idée d’un nouveau temple continue de faire son chemin et après une tentative en 1830, ce n’est qu’en 1832 que conseil municipal (hostile au projet) donne enfin un terrain. En 1833 l’architecte du département exécute les plans et présente un devis de 24 254 F.

Les travaux sont adjugés en mars 1834 à M.M. Gon entrepreneurs.

La première pierre est posée le 5 août 1834 par le Préfet.

Le financement est réparti entre l’État (12 000 F), le Département (6 000F), la commune (2 400 F), les fidèles (2 000 F). L’État et le département prennent le déficit à leur compte.

À cause de ce financement multiple les travaux traînent en longueur.

L’inauguration a lieu le vendredi 30 septembre 1836 devant six pasteurs. On regrette l’absence du Préfet.

La fête dure encore le samedi et le dimanche.

Sources : Renseignements aimablement communiqués par Madame Françoise Quintard de Saint-Sauvant que nous remercions vivement.

Document consulté : Pasteur Jean Rivierre, "Lumières sur la plaine", conférence du 19 mai 1935.

 

 

retour liste notices   photos

 

 

retour accueil temples poitevins

 

 

© Pierre BAUDOU - nous contacter pour plus de renseignements : vidal.elisaguy@wanadoo.fr

 

 ________________________________

 

liens : vous pouvez consulter la base Mérimée sur le site du Ministère de la Culture : http://www.culture.gouv.fr/culture/inventai/presenta/bddinv.htm

 

Texte de Pierre BAUDOU 

mise en page Elisabeth et Guy VIDAL

 

mise à jour 09 février 2006